Surnommé TONTON JACKO

Né le 17 février 1973, Études d’animation culturelle à l’INA, JACKO MPUTELA, connu sous le nom de « Tonton Jacko » est marié et père de 9 enfants, nièces et neveux y compris. Journaliste, animateur, présentateur de plus grands shows télévisés dont Le Fashion Show, Sur le Plateau, Ta grandeur et Tapis Rouge, il occupe la fonction actuelle de Directeur Marketing et commercial de la chaine B-ONE TV.

Surtout connu comme étant animateur culturel, Tonton Jacko est un personnage épris de la culture dès son plus jeune âge. Lors de cette interview avec l’équipe Bilengeonline, il évoque la passion qu’il a pour son métier et nous étale sa vision des choses ainsi que l’aide qu’il compte apporter à la jeunesse pour atteindre la percée.

Je suis fier d’être journaliste et animateur culturel. C’est un métier noble qui m’a valu plusieurs avantages notamment le fait de rencontrer les plus grandes personnalités de ce pays, de beaucoup voyager et d’avoir pu me marier grâce à mon premier salaire de journaliste-animateur. Il faut un brin de talent, de la passion et de la technique pour pouvoir exercer ce métier.

La culture dans sa globalité, c’est mon monde à moi. En grandissant, j’ai passé beaucoup de temps avec mon oncle, un vrai passionné de l’art et c’est lui qui a entretenu ce gout de la culture que j’ai appris à développer avec le temps.

Les ambitions politiques, j’en avais à une certaine époque mais j’ai compris que cela ne servait à rien. Dans notre pays, on est vite stéréotypé, indexé une fois qu’on est dans le bain alors que moi je suis le « Tonton » de tout le monde. Être au service des autres, c’est cela ma vocation. Si on me proposait de me lancer dans une carrière politique, ma politique à moi sera dans l’art, dans la culture car ce sont des domaines dans lesquels personne n’est choqué, ni offusqué.

Mon plus grand défaut avant de connaitre le seigneur, c’était la colère, la nervosité. Actuellement, je dirai plutôt que c’est le fait de manger un peu de tout : charcuterie, régime riche en glucides pour ne citer que cela.

Je crois en la jeunesse, moi-même, bien qu’étant adulte maintenant, je me sens toujours aussi jeune puisqu’en soi, tout comme richesse et pauvreté, la jeunesse est un état d’esprit. Elle implique de la vigueur et de l’initiative, valeurs qui me caractérisent.

A titre de conclusion, je tiens à remercier toute l’équipe BILENGEONLINE pour m’avoir choisi dans le cadre d’une interview. C’est la preuve même qu’avec de la bonne volonté et de l’initiative, la jeunesse peut produire des exploits pour le pays et pour les générations futures.

A propos de l'auteur

Photo du profil de Bilengeonline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.