Simon NIAKU, un jeune congolais qui fait l’honneur de son pays grâce à ses talents d’orateur. Discret, comique, taquin, avec à son actif plusieurs trophées, Simon est un personnage qu’il faudrait découvrir, mieux, qu’il faudrait écouter.

Enfant déjà, il se découvre ses talents d’orateur qu’il n’hésite pas d’utiliser ; élève, en 5ème année littéraire, grâce à ses harangues populaires et ses séduisants discours, il est élu président du comité des élèves dans son école, à la tête de plus de huit cents élèves. Arrivé à l’université, il se découvre une nouvelle passion… la plaidoirie ! Il participe, en 2013, à la compétition des procès fictifs de son université où il obtient à sa première participation le prix de la « Révélation de l’année ». Un bon début pour de futures prouesses.

En effet, en décembre 2015, il remporte à Kigali au Rwanda, le concours de plaidoiries des pays des grands lacs en droit international humanitaire et droits humains, face aux universités venues de la RDC, du Rwanda et du Burundi. Il faut dire que les Léopards football n’étaient pas les seuls à apporter un trophée du Rwanda (lors du CHAN).

En juillet 2016, représentant son Université, l’UPC, il affronte d’autres universités de la ville de Kinshasa et se qualifie pour le concours national de plaidoiries du Comité International de la Croix-Rouge sur le droit international humanitaire. En Octobre de la même année, confronté aux universités venues de plusieurs provinces de la RDC, il remporte le concours national du CICR et se qualifie pour représenter la RDC au concours régional de plaidoiries qui réunira, en octobre 2017 à Abidjan, les universités de plusieurs pays d’Afrique.

Toujours pour l’honneur de son pays, il a représenté la RDC, en mars 2017, au plus grand concours mondial de plaidoiries en droit international humanitaire, le concours Jean Pictet qui s’est tenu à Bordjomi en Géorgie. Face à 48 grandes universités venues de 31 pays au monde, dont les plus prestigieuses universités américaines (comme Harvard, Yale, l’Université de Columbia, l’Université de Washington, l’Université de New York), les universités françaises (comme l’Université de Paris II Panthéon Assas, la Faculté de Science-Pô de Paris), les universités canadiennes (telles que l’Université de Laval, l’Université d’Ottawa, l’Université du Québec à Montréal), les universités belges (comme l’ULB et Liège), les universités suisses (comme l’Université de Génève, de Fribourg, etc.), les universités russes, britanniques, australiennes, etc. Simon parvient à porter haut l’étendard de son pays en remportant le PRIX DU MEILLEUR ORATEUR.

Diplômé en droit, Simon est un passionné du droit international. Il milite pour le respect du droit international humanitaire et des droits de l’Homme, il justifie cet engagement par son souci de contribuer à panser les blessures de longues années de guerre et des violences qu’a traversées la RDC.

Très soucieux de l’avenir de son pays et de l’Afrique, Simon participe activement dans plusieurs activités des jeunes grâce à son engagement dans plusieurs structures associatives. Il est notamment parmi les initiateurs du « Salon de la Jeunesse » un cadre d’échanges des jeunes œuvrant dans différents secteurs de la vie.

Panafricaniste avéré et dévoué, Simon est aussi un grand chantre d’une Afrique puissante, belle et prospère. Cette Afrique dont il parle avec tant de passion et de dévouement à travers des conférences, des journées d’échanges et des magazines-télé … à chaque fois qu’il parle de l’Afrique, ou du Congo, il touche les cœurs, il fait rêver et il redonne de l’espoir pour un avenir meilleur. Son rêve, faire du Congo un « paradis »… et bâtir une Afrique unie.

Bilengeonline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.